Accessoires & cie, Customisation, Enfant, snood, écharpe, ...il fait froid, Tricot

Tricoti, tricota…un snood pour Ella!

Bon, le tricot et moi, c’est assez rare pour être mentionné.

Je m’étais lancé le projet de me tricoter un pull assez rapidement avec mes pelotes de laine Rapido de Phildar, mais je n’avais pas prévu qu’en allant acheter des pelotes supplémentaires, il y aurait une différence subtile mais bien visible entre les teintes de bleu pétrole. Je fais des recherches et il s’agit du bain de teinture de la laine qui varie légèrement au fil du temps. Mais comme je n’ai pas gardé les références de mes premières pelotes, je suis bien ennuyée.

Je dois donc abandonner mon projet de pull bleu pétrole.

Alors je décide de tricoter un snood. Je devais, il y a longtemps faire un snood pour Ella et pour sa soeur Idil. Bilan des courses, je suis toujours overbookée, pleine d’idées, de nouveaux projets et puis ma « to-do-list » augmente plus vite que ma liste « done ».

Je rémédie donc à ce retard-là. Et voici le snood d’Ella.

Tricoté avec la laine Rapido, coloris bleu pétrole, aiguilles 7.

J’ai monté 40 mailles et j’ai ensuite tricoté au point de riz :

*1 m. end, 1 m. env.* sur tout le rang.

Si je termine mon rang sur de l’endroit, je démarre AUSSI le suivant sur de l’endroit et si je termine mon rang sur l’envers, je démarre le suivant sur l’envers.

A la hauteur désirée, j’ai rabattu toutes les mailles. Il faut bien veiller à les rabattre très souplement (j’avoue que j’ai pas été assez souple). Il faut ensuite assembler les deux côtés endroit contre endroit.

Ici j’ai utilisé 2 pelotes (rappelons qu’Ella a 6 ans).

Pour ajouter une touche colorée et féminine, j’ai tricoté un noeud papillon avec du fil Soft+ de Phildar. J’ai doublé le fil et tricoté un rectangle au point mousse, toujours avec mes aiguilles 7, que j’ai resserré au centre par le même fil. Le noeud est ensuite fixé au snood par des tous petits bouts de laine.

Voici le snood porté par ma bestiole, qui joue le mannequin:

img_1780

img_1785

 

Publicités
Par défaut
Uncategorized

Encore une qui se lance dans un blog de couture

J’avoue que je ne fais pas dans l’originalité.
Beaucoup l’on fait avant moi, beaucoup le feront après aussi.

Jusqu’à présent je partageais mes travaux de couture via ma page perso de Facebook, sur l’album photos que j’ai appelé « MaRiPoSa Créations ».

Je ne suis pas une couturière professionnelle, je couds pour le plaisir, pour ma fille d’abord, ma bestiole qui aura bientôt 3 ans, pour mes amies qui vont être maman à leur tour, puis un peu pour moi.

Au fur et à mesure de mes avancées en couture, je m’aperçois que c’est VRAIMENT un des seuls moments de vraie détente personnelle, que je ne partage pas. Coudre me recentre sur moi, sur mon besoin de me poser un peu. Coudre demande de la précision, une certaine dextérité.
Pour ce qui est de l’esthétisme, tout est relatif, puisque mes projets ne sont pas destinés à la vente, pour le moment je me contente de reproduire des patrons existants de créatrices que j’adore, je m’essaie parfois à quelques modifications ou quelques « couturages » à l’oeil comme j’aime le dire.

Alors ce blog va permettre à MaRiPoSa Créations d’avoir une plus grande visibilité sur la toile, histoire de partager mes photos, de les resituer dans un contexte aussi.

Mais avant tout, pourquoi MaRiPoSa? Parce que c’est de l’espagnol et que l’espagne est mon pays fétiche, je n’en suis pas originaire pourtant, mais c’est comme rendre hommage à mes études universitaires. Et puis, ça veut dire papillon, comme les papillons que je porte en tatouage. Les papillons sont une beauté de la nature : rayonnants de leurs couleurs chatoyantes, ils volent avec tant de légèreté…de l’art!

J’ouvre ainsi cette première page en vous montrant ma création du jour : un SNOOD.
Un snood pour ma bestiole, car les écharpes sont interdites dans son école. Des enfants se seraient adonnés à des jeux dangereux avec, l’année dernière. Alors quand j’ai eu le malheur, l’audace de passer outre l’interdiction, c’est Papounet qui s’est fait enguirlander par la dirlo.
Elle lui a alors parlé d’une maman de l’école, qui couds.
Sauf qu’elle ne savait pas que moi aussi et que j’allais vite remédier à cette écharpe beaucoup trop longue à ses yeux.

Me voilà donc, ce matin, découpant du teddy violet et du coton imprimé « hiboux » et confectionnant ce très joli snood « à l’oeil ». Hyper simple à faire, même sans tuto. Et je me la suis même jouée « custom » en ajoutant un appliqué sur la face teddy , dont la couture en zigzag est aussi visible sur l’imprimé pour le petit côté rigolo de rappel du coeur.

1462658_10152023232709674_1847109924_o

Par défaut