Cadeau, Customisation, Maroquinerie

Parce qu’une amitié de 10 ans, ça se fête : la pochette à noeud (cadeau n°1)

Je vous avais déjà parlé du principe du SWAP: au sein d’un groupe de copines, on fait un tirage au sort par une main chaste et on offre un cadeau à quelqu’un , qui offre elle-même à quelqu’un d’autre etc…

Le but, faire plaisir mais avec le plaisir aussi de recevoir un cadeau d’une copine « inconnue » jusqu’à réception ou ouverture du colis.

Cette fois-ci, le SWAP est pour fêter nos 10 ans.

10 ans d’une amitié tissée d’abord via le net entre un groupe de filles, toutes un peu rêveuses, timbrées, psychos, intellos à nos heures mais toujours présentes puis petit  à petit rencontrées IN REAL LIFE.

J’ai la lourde tâche d’offrir un cadeau à Nad (et sa jolie Neyalen de presque 8 ans). Evidemment, pour nous simplifier le boulot, on a fait un document global où nous avons noter nos « j’aime/j’aime pas ».

Pour son 1er cadeau homemade, je suis partie sur l’idée d’une pochette à noeud, j’avais craqué sur l’idée sur Pinterest.

Pour ce modèle, je l’ai réalisé en drap manteau noir, simili cuir or et fermeture éclair moutarde.

Elle pourra servir juste de pochette à maquillage, à papiers, à secrets de fille… ou en pochette de soirée aussi.

Patron : AUCUN, j’ai tout fait à « bisto de nas » comme on dit dans le sud ouest (à vue d’oeil) et surtout de comment je l’imaginais. Ma difficulté est que je n’ai pas de pieds presseur adapté au simili cuir et que coudre cette matière sans, c’est trèèèèèès compliqué.

Voilà les photos:

100_4841

100_4843

Publicités
Par défaut
Maroquinerie, Pour moi

Un joli portefeuille…..pour moi !

Une fois n’est pas coutume, j’ai cousu…pour moi! En fait, c’était juste un test au départ…

Fin décembre j’ai eu l’occasion de tester le tuto gratuit du portefeuille 6 en 1 by Mavada disponible sur le site de Cybermag.
Je l’avais offert à une collègue de travail en guise de cadeau de départ…elle partait pour de nouveaux horizons.
J’avais un peu beaucoup  galéré avec le simili cuir que je voulais en tissu extérieur. Surtout qu’il faut faire la couture finale à la main en points invisibles. Invisibles sur du simili cuir, c’est juste impossible. Sachant que toute aiguille qui passe dans du simili fait un trou.

Bref, me fallait ré-étudier la question.

Dans mon stock de tissus, j’avais un reste de drap de laine rouge que j’avais utilisé pour coudre une veste à ma poulette et me suis dit, pourquoi pas. C’est épais, doux, original.

J’ai cherché deux tissus qui pourraient se coordonner ensuite avec, et je suis tombée sur un coupon avec lequel Mme Pititissus avait emballé une de mes commandes (NB : les tissus emballées dans du tissus, c’est une super idée, esthétique et pratique puisque ça se recycle). Un peu de coton gris souris et c’est parti.

100_4679

100_4680

 

100_4681

 

Aucune pub pour la banque hein 🙂

J’ai totalement flashé sur ce magnifique coton rouge imprimé petites plumes. Si seulement j’en trouvais d’autres.

Par défaut