Accessoires & cie, Cadeau, Customisation, Déco, Maroquinerie

La pochette à noeud de Maîtresse Aurélia

La fin d’année scolaire approche et voilà plusieurs mois que la machine à coudre prend la poussière.
La résolution de septembre (qui va avec l’entrée à l’école du Joufflu) est de m’y remettre à fond!

Donc, la fin d’année : la Bestiole termine cette année de CP, année qui est passée bien vite, pleine de nouveaux apprentissages et surtout, elle sait lire!!!

Alors pour remercier Maîtresse Aurélia pour toute sa bienveillance et l’accompagnement de ma brunette, je lui ai confectionné une grande pochette à noeud.

Je vous épargne les explications, j’ai trouvé le tuto il y a longtemps sur Pinterest et j’ai juste ajouté des finitions.

J’ai utilisé de la suédine gris taupe achetée chez Mondial Tissu et du sublime Liberty Adelajda multicolore pour le noeud et la doublure intérieure. Agrémenté d’un passepoil argent métallisé en bordure de la fermeture à glissière (et j’ai cogité à comment le poser de sorte que la couture de la fermeture soit prise en sandwich entre la suédine et le Liberty). J’ai aussi rajouté un petit ruban bordeaux fin sur la coulisse de la fermeture pour l’esthétique et aussi parce que c’est plus facile pour tirer.

Mon truc en plus : avoir cousu les côtés de la pochette avec des coutures anglaises dont vous trouverez la petite explication ICI.

19578720_10155616825824674_2100152703_o

19551404_10155616826089674_1611923521_o

 

Par défaut
Accessoires & cie, Customisation, Enfant, snood, écharpe, ...il fait froid, Tricot

Tricoti, tricota…un snood pour Ella!

Bon, le tricot et moi, c’est assez rare pour être mentionné.

Je m’étais lancé le projet de me tricoter un pull assez rapidement avec mes pelotes de laine Rapido de Phildar, mais je n’avais pas prévu qu’en allant acheter des pelotes supplémentaires, il y aurait une différence subtile mais bien visible entre les teintes de bleu pétrole. Je fais des recherches et il s’agit du bain de teinture de la laine qui varie légèrement au fil du temps. Mais comme je n’ai pas gardé les références de mes premières pelotes, je suis bien ennuyée.

Je dois donc abandonner mon projet de pull bleu pétrole.

Alors je décide de tricoter un snood. Je devais, il y a longtemps faire un snood pour Ella et pour sa soeur Idil. Bilan des courses, je suis toujours overbookée, pleine d’idées, de nouveaux projets et puis ma « to-do-list » augmente plus vite que ma liste « done ».

Je rémédie donc à ce retard-là. Et voici le snood d’Ella.

Tricoté avec la laine Rapido, coloris bleu pétrole, aiguilles 7.

J’ai monté 40 mailles et j’ai ensuite tricoté au point de riz :

*1 m. end, 1 m. env.* sur tout le rang.

Si je termine mon rang sur de l’endroit, je démarre AUSSI le suivant sur de l’endroit et si je termine mon rang sur l’envers, je démarre le suivant sur l’envers.

A la hauteur désirée, j’ai rabattu toutes les mailles. Il faut bien veiller à les rabattre très souplement (j’avoue que j’ai pas été assez souple). Il faut ensuite assembler les deux côtés endroit contre endroit.

Ici j’ai utilisé 2 pelotes (rappelons qu’Ella a 6 ans).

Pour ajouter une touche colorée et féminine, j’ai tricoté un noeud papillon avec du fil Soft+ de Phildar. J’ai doublé le fil et tricoté un rectangle au point mousse, toujours avec mes aiguilles 7, que j’ai resserré au centre par le même fil. Le noeud est ensuite fixé au snood par des tous petits bouts de laine.

Voici le snood porté par ma bestiole, qui joue le mannequin:

img_1780

img_1785

 

Par défaut