Bébé, Customisation, Enfant, Linge de lit - Bébé

Turbulette japonisante entièrement réversible (ou comment s’arracher les cheveux …)

Tout le monde connait (la couturosphère connait) « Les Moutons de Kallou ».
Et bien, Kallou propose des patrons dont la turbulette japonisante, fort jolie, façon kimono MAIS, Kallou propose un patron et des explications pour un modèle de base avec couture apparentes à l’intérieur.

Moi, en casse-pieds, j’aime pas trop les coutures apparentes pour les bébés, alors je voulais rendre cette turbulette réversible:

– déjà parce que les coutures c’est moche

– ensuite parce que selon l’humeur, l’envie, hop on la retourne et on a l’impression d’avoir une turbulette neuve 🙂

 

Donc, avec l’aide de Google (qui n’est pas mon ami pour le coup) je tombe sur la gallerie photo des turbulettes des couseuses des « Moutons de Kallou » et une certaine Françoise tente de donner des explications (sans schéma) de la dite turbulette qu’elle a rendu réversible sans soucis- elle –

 

C’est là que mon affaire se gâte. Je fais tout bien jusqu’à ce que je ne comprenne plus rien et j’avais cousu deux choses ensemble qui ne le devaient pas. HORREUR. Découds-vite en main, je m’attaque à l’ouvrage. Sauf, que ça n’a de « découds-vite » que le nom, car avec deux épaisseurs de tissus de coton (dont mon Précieux) et une bonne épaisseur de molleton (ouate au mètre), bonjour les dégâts.

 

Heureusement, je ne perds pas espoir, me reconcentre, manque de refaire une boulette et puis non, j’y arrive.

Et je me suis même payé le luxe de faire un appliqué étoilé sur la version turbulette vert d’eau, et d’alterner les coloris des pressions résine Kam©

Voilà là beauté:

100_4834

100_4835

et la version vert d’eau :

100_4832

Réalisée en 12 mois, pour l’hiver prochain de Sya.

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “Turbulette japonisante entièrement réversible (ou comment s’arracher les cheveux …)

  1. Magnifique ! C’est un boulot dingue mais quel résultat !!!
    ça me tente toujours aussi le réversible, c’est vrai, pourquoi ne pas pouvoir profiter pleinement de la « doublure » ? J’avais fait ça il y a longtemps pour des petits manteaux de mes enfants, c’était chouette (même si en fait eux préféraient toujours le même côté !)

    • Oui c’est souvent comme ça on préfère un côté.
      Je l’avais faite pour ma fille en « normal » et à cette époque je n’avais pas de surjeteuse et je n’avais pas surfilé les couture, ben c’était devenu tout moche dedans, d’où l’intérêt des coutures planquées.

      Merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s