Uncategorized

Ma première vraie commande

Jusqu’à présent, je ne cousais que pour offrir à des copines, à des collègues, pour leurs bébés, pour ma poulette ou pour moi.
En mai 2013, une de mes anciennes collègues devient maman pour la première fois, d’un beau Alexandre. Pour l’occasion, je lui avais cousu une Gig&Hop (turbulette by Vanessa Pouzet) et des bavoirs assortis. Elle avait été ravie de ce cadeau. Réalisé en batiste France Duval Stalla banane étoiles argent, popeline brume.

Quelle surprise alors pour moi lorsque, il y a une dizaine de jours, elle me contacte pour me passer commande. Ma mission – si je l’acceptais – coudre 2 surpyjamas pour Alexandre, en 12 mois, qui seraient offerts par la famille à Alexandre pour Noël.

Les conditions étaient assez simples : faire un surpyjama « classique » en terme de chaleur procurée, et un autre bien bien chaud.
Pour le reste, j’avais carte blanche. Tant au niveau des matières, qu’au niveau des coloris.
Et ça, j’adore.

Je n’ai cousu que très peu pour des petits mecs. Et comme moi j’ai une fille, c’était un double enjeu car je pensais ne pas trouver d’inspiration. Et bien, que neni.

Pour le premier surpyjama, le « classique », j’ai décidé de prendre de la micropolaire  turquoise toute douce. J’ai cherché un tissu assorti mais qui soit un peu funky, plein de pep’s. Et c’est alors que le tissu du designer américain Michael Miller « Dino Dudes » sur fond marron s’est imposé à moi.

Image

J’avais déjà flashé sur cet imprimé en version PUL et avais demandé à GanaGnaGna de m’en confectionner une culotte de protection pour couche lavable.

Et donc, associé à cette micropolaire, un peu de passepoil jaune et des pressions résines assorties, et voilà le patron du surpyjama FREGOLI juste parfait.
Exit les coloris « pépères » présentés sur leur site, et vive les couleurs vives, pétillantes, pleines de vie.

photo 1 photo 2La micro polaire bleue turquoise est bien plus flashy en vrai

Pour le second surpyjama, il fallait qu’il soit bien bien chaud. Donc, sur la base micropolaire vert anis, j’ai rajouté une couche de ouate « flocon » (achetée chez Cultura) et le magnifique coton imprimé de chez Michael Miller aussi « Les monsieurs en ville ».

monsieursenville
Du passepoil turquoise pour jouer le contraste et des pressions résines assorties. (Il y aura un édit avec la photo car j’ai transmis le colis sans la prendre 🙂 )

J’espère que Monsieur Alexandre sera bien au chaud grâce à mes réalisations.

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Ma première vraie commande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s